Retour en images sur la visite des Vieux Volants Villenavais

affiche

Le dimanche 6 avril dernier, les Vieux Volants Villenavais sont venus visités St Michel et son fameux château.

La journée débute par un grand pique-nique à la salle des fêtes par crainte d’éventuelles intempéries. Finalement le beau temps fût au rendez-vous!

L’après-midi s’est continué dans la bonne humeur par une présentation de l’histoire du château et pour les plus courageux par une visite des souterrains.

Retour en images!
(cliquez sur la miniature pour voir la photo en entier!)

La nouvelle grille à l’entrée des souterrains :

L’Arrivée des voitures à la salle des fêtes de Saint Michel

Le pique-nique, un moment joyeux et festif!

Visite des souterrains et des Jardins du château :

DIMANCHE 6 AVRIL : Vieilles pierres et vieilles autos!!

affiche

Venez nombreux le Dimanche 6 avril!

A l’occasion de la venue des Vieux Volants Villenavais,

logo

les Jardins du Château perdu ouvrent leurs portes pour la première fois en 2014!

Vous êtes attendus dès 12h à la salle des fêtes de Saint Michel de Castelnau avec votre panier de pique-nique!

A partir de 14h, nous pourrons apprécier les vieilles voitures.

A 15h une visite des souterrains sera organisée.

La journée se clôturera vers 17h avec le départ des vieilles voitures!

VENEZ NOMBREUX! ON VOUS ATTEND!

Bonne et heureuse année!!!

Mes chers amis,

Comme l’année dernière, je vous adresse mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui s’annonce. 
L’année 2013 a été riche en événements, grâce à votre participation active à tous, à celle amicale et efficace des membres du CRES et dans un autre registre des théâtreux de Cudos et Captieux. Nous avons pu innover avec les élèves du collège Eléonore de Provence de Monségur lors des journées du patrimoine, ou encore lorsque nous avons offert l’hospitalité des lieux aux participants de la Fête à Leo en partageant le pique nique avec les cyclistes et les troubadours venus animer cette journée de leurs facéties.
C’est aussi lors de la journée du Parc à vélo que nous avons découvert Rosy Volt et sa cloche menant tambour battant les participants vélocipédistes.
Lors de notre assemblée générale nous avons évoqué les travaux “herculéens” exécutés par certains de nos membres très actifs pour dégager certaines parties des murs de fondation du Château , ce grand chantier restera à poursuivre en 2014. 
Nous allons remettre un peu d’ordre dans notre site qui a été un peu délaissé ces derniers temps et vous proposer de manière plus systématique un calendrier des futures manifestations et journées laborieuses, suggestion faite par un de nos nouveaux adhérents.
Encore merci à celles et ceux qui nous restent fidèles, en vous proposant un programme sympathique nous espérons  vous retrouver en forme et enthousiastes  tout au long de 2014. 
 
Encore tous mes vœux pour 2014 
 
Dominique ZIMMER votre présidente  et amie
StMiCastelnaub201

Journée du patrimoine : retour sur le 15 septembre 2013

journée du patrimoineentière

La fête du patrimoine débute vers 11 h. Avec l’arrivée de la « RANDONEE ANIMEE A VELO » , organisée par le Parc Naturel Régional  des Landes  de Gascogne : 70 joyeux pédaleurs  découvrent le site.

Il fallait les voir, tous derrière la « chèvre », qui bêlait et faisait tinter sa clarine, longer la bambouseraie, traverser les vestiges mis à l’honneur pour cette occasion, aller à travers champs, pour se regrouper dans la forêt des Aulnes.

Là, dans ce lieu enchanteur, une conteuse nous raconte des histoires du temps jadis.

Ensuite, ce fut le tour des 25 musiciens de la classe « jazz » du collège Eléonore de Provence de Monségur de découvrir la scène, adossée aux bambous, préparée pour leur concert de l’après-midi.

Vers 12h30 tout le monde se met à table dans la joie et la bonne humeur sous un ciel clément.

A 15 h  les spectateurs – environ 70 personnes – s’installent pour écouter le répertoire préparé avec soins : solos de trombone à coulisse, saxo, batterie, flûte, etc… alternent avec les reprises de l’orchestre , les chœurs de cuivre ou le chanteur solo. Le parc résonne de mille sons et le public enthousiaste en redemande !!! Soutenu par notre Présidente !

Dominique, Pierre et Guy eurent maintes occasions de faire visiter le domaine, les tours, le souterrain tant les randonneurs du PNR, les collégiens ou les visiteurs furent fidèles à l’esprit de cette journée consacrée à la découverte de notre patrimoine.

FETE A LEO A VELO du 3 août 2013

Les 20 courageux randonneurs avec leur vélo, dont Geneviève, sont arrivés pour la pose repas, vers 12h.

Pour nous mettre dans l’ambiance, le groupe des « manufactures verbales » (5 ouvriers-chanteurs) a improvisé une « rengaine » en occitan, qui nous racontait l’histoire des habitants du château, autrefois.

 Les festivités ont débutées par l’apéritif servi par Monsieur Larrieu, pendant que notre présidente leur souhaitait la bienvenue.

 Le repas partagé sous le magnolia fut bruyant et joyeux, chacun reprenant des forces pour terminer dans l’après-midi le parcours de découverte organisé par les Amis de la fête à Léo.

Nous étions 14 adhérents et trois invitées (Huguette et ses petites filles), et nos visiteurs étaient environ 32 avec leurs familles.

 Avant de se séparer, P. Zimmer a résumé les « différentes vies » de Castelnau de Mesmes puis a fait découvrir à cette joyeuse assemblée les différents sites du parc, et les récentes fouilles entreprises grâce à laminipelle de Guy.

 Une nouvelle commission est née :

Embellissement du parc :  P. Zimmer

La journée Dessus-Dessous du 2 juin 2013

Pour cette nouvelle édition de la journée Dessus Dessous, notre association a ré-ouvert la visite encadrée des souterrains du Château perdu avec l’aide des membres du CRES.

Par groupes de 4 ou 5 , encadrés tout le long par le CRES, les visiteurs descendent sous terre .

 Pendant ce temps, au dessus, Joelle  tenait le stand des pâtisseries. Cette année beaucoup de gens ont été déçus par l’absence des miques !!!!!!!!! Christine accueillait les visiteurs à la billetterie, tandis qu’Annie conseillait les curieux sur le  stand de troc de plantes : le planteaudon 1 don 1 plante et ça a marché.

Guy  continuait à partager les découvertes et les travaux réalisés sur la forge et le château. Tout le monde avait intérêt à être attentif.

Pour la pause de midi, et comme le montre les photos, nous avons pique-niqués sur le pouce. Ah non! un buffet était dressé.

Après les desserts et le café, les visites souterraines ont repris. Pour certains des participants, ils ont traversé la rivière hypogée. Malgré la longueur du parcours et les genoux meurtris par les cailloux, ils ont l’air ravi de l’expérience.

Pendant ce temps, au dessus, une nouveauté, un atelier de maquillage pour enfants était tenu par Célia. Comme les enfants n’étaient pas là ce jour là, de grands enfants (je me demande comment va réagir la secrétaire de l’association) ont inauguré cette nouvelle activité. Le résultat a été salué par tous.

Et comme pour chaque événement, un album photo  de la journée est disponible.

Ce texte est composé par notre photo-reporter aux crocs acérés , mais validé par la présidente.

à bientôt pour la suite des réjouissances le Dimanche 30 juin

 

Journée Dessus Dessous 2013

 

 

Quand on se met au Land-Art

Avec du retard mais avec entrain, je mets à jour l’actualité de l’association.

Le 12 mai dernier, le bureau élargi s’est réuni pour travailler sur les futures dates importantes : 2 juin et 30 juin. Le matin, autour d’une table, Annie, Christine, Monique, Eliane, Cécile et Dominique ont finalisé la mise en page de l’affiche du 2 juin et ont organisé l’agenda pour préparer au mieux la journée théâtre du 30 juin. Il faut l’aide de toutes  les paires de bras disponibles pour la réception et le montage d’une scène de théâtre.

Pendant ce temps, Michel, Jean-Marie, Pierre et le tracteur ont déchargé les troncs et branches des arbres élagués dans le parc. Ces troncs et branches ont servi à mettre en valeur un des murs du château perdu. Tout le long de ce mur de pierre a été crée un mur de bois dans l’esprit du land-art. Près de l’entrée du souterrain, a été crée un demi-cercle en bois, là où on peut se reposer et discuter sereinement.

     

Pour faire tout cela, il faut prendre des forces. Le pique-nique du midi est un moment qui, comme toujours, a été préparé avec un grand sérieux. Tout le monde a mis la main à la pâte. Mais le plat le plus attendu par tous était la tarte à la rhubarbe de notre chère présidente et elle n’a pas déçu. Le sens de l’équilibre peut varier selon les personnes!!!

En bonus et comme l’été et le printemps ne sont pas arrivés, je me dis que mettre quelques images du parc sous la neige de février dernier ne peut pas faire de mal au moral!

Retour sur la Journée Histoire

Cette journée a été animée par Guy Bondivenne.

L’objet de la réunion du 14 avril a été orientée sur l’histoire du château et plus particulièrement sur l’épisode “fonderie et forge” qui entraîna la transformation de la tour d’Epernon en haut fourneau. La réunion a commencé à 10 heure 30 dans les jardins du château. Les participants sont arrivés par l’entrée côté boulangerie.

 Sur place:

– accueil des participants

– visite des lieux, position des tours et en particulier  celle de la tour d’Epernon, l’ adduction d’eau depuis le canal de dérivation du Gua sec, présentation en surface du réseau  souterrain avec l’ entrée du ruisseau au nord, les puits, les dolines, l’ entrée du souterrain à l’est, les bâtiments de la fonderie.

 Transport de l’ assistance à la salle des fêtes de Saint Michel de Castelnau

 – Apéritif
– Pique-nique

Présentations dans la salle à l’ issue du repas

– Michel Guerry : plans et reproductions agrandies du site de Castelnau en 1820 (Base : Plan napoléonien), dessins du château en 1860 par Léo Drouyn, agrandissements du château de Lamothe de Mondion vers 1900.

– Jean Perroteau : présentation générale des hauts fourneaux en gironde suivi de projections, le petit montage sur Castelnau, que j’ai un peu élargi au parcours de Brothier, accompagné d’un commentaire pour l’assistance, le montage sur les sites de Gironde (15 mn), le montage sur le process et la Gironde, complété depuis Octobre (35 mn)

Guy Bondivenne : Rappel des documents  connus- à mon niveau- concernant la fonderie, plans, écrits. Cohérence et crédibilité des documents, position probable de la machine à vent, fonction des souterrains et galeries du sous sol du Château.

Discussion après présentations

– sur la fonderie telle qu’elle a du  fonctionner
– sur les actions à envisager dans le futur en matière de recherche documentaire ou sur le terrain.